Définition de la richesse

Dans mon article présentant mes motivations, je vous annonçais que mon souhait est de devenir riche. Mais qu’est-ce donc que la richesse? Que veut dire ce terme pour moi et quelle est ma définition de la richesse? Vous saurez tout ici! 😁

Définition officielle de la richesse

Selon Larousse, le premier sens est évidemment celui auquel tout le monde pense de façon instinctive:

“État de quelqu’un, d’un groupe, qui possède une grande fortune, des biens importants”

On est d’accord là-dessus?

En gros, quand on dit richesse, on pense tout de suite à l’argent, à de grandes maisons, de belles voitures, des bijoux et du champagne coté à foison, etc… Les riches, ce sont ceux qui dépensent beaucoup, qui font étalage de leurs biens pour donner envie aux autres. Ce sont ceux qui prennent les gens de haut, qui dénigrent les métiers peu payés, etc… Bref, les riches c’est le mal quoi. C’est ce que beaucoup pensent. 

Et c’est ce que j’ai longtemps pensé aussi.  

Comment je vois les riches

Moi aussi, je les ai toujours méprisés. Je ne pense pas que c’était de la jalousie, mais plutôt une forme de colère face à ces gens qui gardent tant d’argent pour eux alors que beaucoup de monde en aurait besoin (et dont j’estimais faire partiellement partie). J’ai toujours été révolté d’entendre les sommes de certaines transactions et les montants de certaines fortunes. Ce que j’ignorais, c’est qu’il y avait en réalité entre eux et moi un seul élément qui différait: l’éducation. 

Les riches sont des personnes qui ont été habituées souvent très jeunes aux systèmes économiques, aux finances et à tout ce qui touche le monde du business. Elles savent employer les bons mécanismes pour optimiser leur gestion financière, elles savent créer de l’argent, elles savent négocier et entreprendre des affaires, elles savent analyser le monde avec un regard critique et ambitieux. Je n’ai pas eu la chance d’être formé à cela, et c’est seulement aujourd’hui que j’ouvre les yeux là-dessus. 

Par-dessus tout, les riches savent créer la richesse. Ce sont souvent des visionnaires, des gens pleins d’idées qui parviennent à les faire grandir et fructifier (certains riches ont évidemment hérités de leur fortune, mais croyez-bien que s’ils ne savent pas la gérer et l’utiliser intelligemment, elle ne durera pas longtemps).

Les riches créés de la richesse

Il est bien malheureux que les riches soient vus comme des personnes égoïstes et imbues d’elles-mêmes. Évidemment, il y en a qui le sont, mais en vrai le mal est plus une question de personnalité que de richesse. Il y a parmi les riches des personnes très généreuses et dévouées tout comme il y a parmi les pauvres des personnes très fermées et dédaigneuses. L’histoire regorge d’exemples autant dans un sens que dans l’autre, et si cela vous intéresse, je ferais une fois un article à ce sujet 😉

Finalement, les riches jouent un rôle prépondérant dans un secteur qui concerne tout le monde: le travail. Sans les riches, il y aurait bien moins de places de travail. Grâce à leur richesse, qui dépend d’entreprises dans lesquelles ils sont engagés, ils permettent à des millions de personnes de travailler. Nous connaissons tous le nom de l’un ou l’autre milliardaire célèbre sur cette planète. Ces personnes sont bien souvent propriétaires d’entreprises (sinon pas créés par elles-mêmes) dans lesquelles beaucoup d’employés occupent un poste. Les riches gèrent les systèmes dans lesquels chaque employé possède un rôle précis. 

Et puis, le montant d’une fortune signifie rarement que le même chiffre se trouve sur un compte en banque. Votre fortune est sans doute bien supérieure à ce que vous pensez, car elle englobe toutes vos possessions (prenez votre contrat d’assurance incendie et vous verrez 😉). La différence est que les riches concentrent leur possession sur des éléments générateurs de revenus: les actifs. Mais cela est un autre sujet, vous pouvez creuser cela dans cet article issu de ma lecture de Père riche, père pauvre, de Robert Kiyosaki. 

Ma définition de la richesse

Nous y voilà! 😅 En fait, la richesse ne se résume pas à une somme d’argent. C’est un ensemble de facteurs qui s’influencent mutuellement et qui définissent mes capacités à générer une vie plaisante. Voilà ma définition 😉

Ok, c’est un peu abstrait. Je vais vous exposer ça plus concrètement en détaillant les facteurs en question. 

La richesse économique

Combien de zéros suivant un chiffre avez-vous besoin pour vous considérer comme riche?

  • [chiffre] 000?
  • [chiffre] 000’000?
  • [chiffre] 000’000’000?
  • Ou plus?

Allez-y. Réfléchissez. 

Vous avez votre réponse? Alors voici la mienne. 

Pour être riche économiquement, il me faut gagner zéro de plus que toutes les dépenses permettant de nourrir mon niveau de vie. Je m’explique. Je n’ai pas besoin d’avoir des millions sur un compte. Ce dont j’ai besoin, c’est simplement de quoi subvenir à mes besoins pour vivre une vie plaisante, et si vous n’êtes pas au clair sur l’idée de « vie plaisante », poursuivez votre lecture 😉

La richesse est un art de vivre

Vous l’aurez compris, la vie plaisante est un concept clé dans ma réflexion. Mais qu’est-ce que j’entends par là? Pour moi, il s’agit de profiter des joies de la vie sans devoir compter chaque centime (j’exagère un peu, mais c’est ça). Vous l’aurez compris, cette notion peut donc être très variable en fonction des personnes, selon les envies qu’elles ont. Pour ma part, il s’agit essentiellement de pouvoir passer du temps avec mes proches, découvrir de nouveaux endroits, apprendre de nouvelles choses, créer de la valeur utile aux autres. En fait, c’est tout ce que j’ai déjà décrit dans mes objectifs, et il est évident qu’avec un statut de salarié je n’y parviendrais jamais. Je suis quelqu’un de simple. Les voyages à Dubaï, les grosses cylindrées et les intérieurs léchés ne m’intéressent pas. Ce n’est pas ça qui me rendra heureux. Être riche, c’est avant tout savoir où l’on veut consacrer son argent. 

La richesse est un art de vivre

La richesse est un état d’esprit

C’est ma grosse découverte depuis la crise du Covid, depuis que j’ai découvert le concept de liberté financière. Les riches ont une vision différente du monde. Au lieu de se dire: “Je ne peux pas me permettre ceci”, ils se demandent: “Comment puis-je me permettre ceci”. Cet enseignement de base issu de Kiyosaki a toute son importance car il conditionne le cerveau à réfléchir comment contourner un problème et à trouver une solution. C’est loin d’être facile, mais c’est porteur 😃 Et cette question bête peut s’appliquer à n’importe quel domaine de la vie: finances, relation, écologie, etc…

Vous avez sans doute tous essayé un jour de bricoler un truc. Si vous êtes un minimum persévérant, vous n’avez pas tout abandonné à la première difficulté rencontrée. Vous vous êtes demandé: comment je peux faire pour arriver à mon but tout de même. Et bien c’est exactement ça, appliqué à un autre niveau. De par leur place importante au sein d’activités économiques, les riches sont souvent confrontés à des problèmes et doivent trouver des solutions. Constamment. Et rapidement.

Soyez attentifs dans vos vies et vous verrez le nombre de difficultés que vous rencontrez chaque jour. Regardez comment vous y répondez, et prenez conscience que ce mécanisme est déjà en vous. Extrapolez-le à des problèmes plus importants et peut-être serez-vous bientôt tenté de répondre à ceux des autres. 

La richesse est dans l’esprit

Grâce à ces réflexions, de nombreuses personnes ont su développer des systèmes pour répondre à des problèmes. Ce sont celles qu’on connaît aujourd’hui en tête des plus grosses fortunes (mais pas seulement 😉 Il y a aussi de très bons cerveaux ailleurs, fonctionnant avec un autre modèle économique). Avoir un esprit foisonnant est une richesse, et si vous pouvez utiliser cette richesse pour aider les autres, vous êtes bons! Et c’est ce que je me souhaite! 😊

La richesse est altruiste

Vous voyez comment la richesse peut être altruiste? Un riche détient une entreprise, cette entreprise génère non seulement des emplois, mais elle aide également puisqu’elle fournit des produits ou des services à ses clients! Il n’est pas nécessaire de détenir une société pour être altruiste, mais certains moyens sont tout de même nécessaires! 

Je vais vous citer l’exemple de mes parents. Ils ne gagnent pas une grosse somme, mais je crois pouvoir dire que nous n’avons jamais manqué de quelque chose à la maison, merci à eux 🙏 Mon père a entrepris de grands travaux sur la maison pour la rendre plus confortable, seulement, il s’est lancé lui-même dans ces opérations pour une bonne part. Pourquoi? Parce qu’ils n’avaient pas les moyens suffisants pour engager une entreprise. Même s’il aime faire de la bricole, il s’est beaucoup épuisé avec ces chantiers, ce alors même qu’il fait un métier déjà très physique😮‍💨 S’ils avaient eu plus de moyens, mon père aurait pu mandater une société pour réaliser les travaux à sa place. Cela aurait contribué à l’économie de la région et de la société, et lui-même aurait pu profiter du temps libéré pour d’autres occupations qu’il voudrait plus pratiquer, ou alors pour passer du temps en famille ou découvrir un lieu spécifique. L’altruisme peut se voir aussi dans ce sens 😉

Prenez n’importe quelle crise économique: moins on a de ressources, moins on dépense. Cette solution paraît simple, mais elle mène à la catastrophe. Chacun se concentre sur ses propres moyens (égoïsme) au lieu d’acheter et payer d’autres personnes (altruisme). Et ne vous croyez pas à l’écart! Quand je dis acheter, ça ne veut pas forcément dire acheter une TV 4K, le tout dernier iPhone ou que sais-je. Ce peut être simplement d’aller boire un café ou de faire un tour en voiture. Et oui, il y a des gens qui dépendent de vos dépenses lorsque vous allez au bistrot ou que vous faites le plein 😉 Enlevez-leur cet argent que vous leur payer, multipliés par le nombre de personnes qui pensent comme vous, et on va droit dans le mur! Ce n’est pas pour rien que le taux de chômage augmente en situation de crise économique. 

D’autres facteurs s’ajouteront peut-être à cette réflexion avec le temps, mais vous voyez maintenant que la richesse, ce n’est pas qu’avoir des sous pour soi. C’est bien plus que cela. La richesse, c’est d’utiliser intelligemment ses biens afin d’en faire profiter les autres dans un cercle vertueux. 

Vous avez votre avis sur la richesse ? Que pensez-vous des riches? Je suis curieux de le lire en commentaires! 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.