Revenu passif #1

Premier article au sujet d’une idée de « business » qui m’est venue. Alors, qu’on se le dise, ce n’est pas une activité qui m’aurait rendu riche, mais ça me permettait d’amortir un achat et de toucher quelques sous en plus sans trop de job sur le long terme 😅

Pour ceux qui habitent en Suisse et vont régulièrement au supermarché Coop, vous avez certainement vu passer leur promotion « trophée Outdoor ». Il s’agit d’une série d’offres promotionnelles sur une sélection d’articles Outdoor. Le principe est le suivant : pour chaque tranche d’achat en magasin de 20.-, vous recevez 1 point à faire valoir sur les offres. Pour bénéficiez d’une de ces offres, il faut collectez 18 points. Les points se présentent sous forme d’autocollants à coller sur une petite carte, et lorsque celle-ci est complète, vous pouvez aller chercher l’article en promotion et bénéficier d’un rabais.

Voilà pour le fonctionnement. Le but caché est évident: attirer plus de clients dans leurs magasins, ou alors leur faire acheter plus de choses que d’habitude pour récolter les points 😏

Cela fait quelques temps que je souhaitais acquérir un petit bateau pneumatique, et il se trouve que l’offre « trophée Outdoor » en comprenait un. Magnifique, me suis-je dit 😁 60 francs au lieu de 100 😊 Je vais de toute façon souvent à la coop, et je ne suis vraiment pas du genre à faire des dépenses en plus pour récolter des points. Je complète donc ma carte et hop ! Le bateau dans le coffre ! (bon, il est dans un carton à la base 😂).

bateau pneumatique

Je profite ensuite de mes vacances pour déballer le matériel, comprendre comment ça fonctionne et, surtout, pour faire des photos en vue d’une annonce de location.

Sentiment d’accomplissement. Satisfaction de mon achat. Voilà comment je pourrais résumer mon état à ce moment 😊

Mais ça n’a pas duré… Moins d’une heure après, je discute avec mes parents et mon père me dit que je dois fournir aussi des gilets de sauvetages car la loi le demande. Première désillusion.

Je me méfie un peu quand même, je ne sais pas dans quelle mesure il connaît les lois en lien avec la navigation puisqu’il ne possède pas de bateau ni même de permis de bateau. Je décide tout de même de contacter le service cantonal de la navigation (l’autorité compétente en la matière) pour le leur demander. Quelques jours passent et je rédige finalement mon email. La réponse est rapide. Deuxième désillusion.

Une location de bateau – même pneumatique – requiert une autorisation du service de la navigation ainsi que de la commune. On m’informe également de l’obligation d’être présent sur place avec un véhicule à moteur disponible pour intervenir (donc un bateau motorisé…).

Mon projet tombe à l’eau.

En soi, ce n’est pas très grave. Comme je vous l’ai dit, mon intention n’était pas de vivre d’une location de bateaux, mais juste d’amortir mon achat et dégager un petit revenu complémentaire, surtout qu’avecl’été en approche, je m’attendais à des demandes assez importantes.

Ce qui me désole, et c’est la leçon que je peux en retirer, c’est que j’ai consacré du temps à ce projet, du temps qui se révèle finalement perdu puisque je ne peux pas concrétiser mon souhait. Et c’est du temps que j’aurais pu employer à quelque chose de bien plus utile au final! Si j’avais un peu plus réfléchis pour m’informer sur les règles en vigueur, je n’aurais pas eu besoin de faire les photos de mon canot pneumatique…

Enfin, dans tous les cas, je devais le contrôler avant de l’employer, donc tout n’est pas complètement perdu 😅

Et vous, quels sont les projets que vous aviez prévus et qui ont été subitement avortés ? Avez-vous déjà perdus du temps pour rien?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.