Twitter chez Tesla ?

 

Twitter

Lundi 25 avril.

Nouvelle retentissante: Elon Musk, grand patron de Tesla, SpaceX etc… serait sur le point de racheter le réseau social Twitter ! Aussitôt, je me mets en tête que cette opération ne peut qu’être bénéfique au petit oiseau, et que son action va sans doute prendre l’ascenseur. Je dois en acheter au moins une, pour tester. Problème n°1: je suis au volant. Bon, rien ne presse, mais un peu quand même. C’est bientôt l’heure de clôture des bourses, et je voudrais pouvoir profiter du cours actuel. Car si mes pensées se concrétisaient, je risque de manquer une hausse de l’action qui serait regrettable. Je m’arrête donc dès que possible, ouvre l’application de mon courtier et consulte l’action Twitter: un peu moins de 50.- CHF. Ça va, c’est dans mes moyens (pas comme l’action Tesla à plusieurs centaines de francs ! 😅).
Mais, problème n°2: je n’ai plus d’argent disponible sur mon compte, tout est déjà investi ailleurs! Faire un versement extraordinaire prendrait quelques jours avant que je ne dispose de l’argent… Je regarde mon portefeuille et décide de me séparer d’un titre afin de financer l’achat de cette action Twitter. C’est quelque chose que je ne fais pas normalement, mais je me permets cette exception aujourd’hui. Je valide donc mon ordre, ouf ! C’est bon. Je l’ai fait ! 😊 Il ne reste plus qu’à attendre la décision finale du rachat de Twitter et d’observer comment évoluera le titre.
Le lendemain, la transaction de Musk est validée par le conseil d’administration de Twitter. Le patron de Tesla annonce avoir l’intention de privatiser le réseau, donc de le sortir de la bourse. L’action affiche une légère baisse, mais rien de spécialement affolant. De toute façon, je vais la conserver pour voir sur du plus long terme ce qu’il en sera.
Cela fait maintenant presque un mois que j’ai effectué cet achat. Depuis, le titre a perdu près de 25% de sa valeur ! Je vais essayer de tirer une conclusion sur cette situation avec ma jeune expérience. 
Peu de temps après le rachat, Musk déclare qu’il sera possible à Donald Trump de revenir sur le réseau du petit oiesau. Il ne comprend pas qu’on interdise à quelqu’un d’utiliser un réseau de communication. D’ailleurs, avec cet achat, Musk souhaite offrir un moyen de communication qui n’entrave pas la liberté d’expression (c’est en tout cas ce qu’il a annoncé). Malgré cette vision différente des anciens dirigeants de Twitter, l’ancien président renonce à y revenir et déclare rester fidèle à son réseau personnel lancé en février, Truth Social. Ces évènements remontent autour du 10 mai. J’ignore si c’est cet épisode qui a ensuite précipité vers le bas le cours de l’action, c’est possible. Mais quand je vois les maigres performances du marché de façon plus générale, je me dit que c’est peut-être un phénomène global et que le lien Musk-Twitter-Trump n’y est peut-être pas pour grand chose au final.
Quoi qu’il en soit, j’ai gardé l’action dans mon portefeuille. Je compte bien suivre l’évolution encore un moment et voir si le contexte géopolitique contribue à cette chute de l’oiseau. 
Cela dit, le rachat n’est pas encore totalement conclu. Le conseil d’administration de Twitter l’a validé, mais les actionnaires doivent encore se prononcer sur cette opération, ce qui demande encore quelques semaines de patience afin de pouvoir voir les effets de la vente une fois complétée. 
Et vous? Avez-vous déjà sauté sur un titre en pensant qu’il allait monter? Notez-le en commentaire 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.